31 July 2017

Place royale à Bruxelles vers 1830 : gravure en taille douce colorisée à la main



Hier, pour 2 €, j'ai acheté une ancienne gravure à la brocante de Milmort (Herstal), près de Liège. J'ai enlevé le cadre et le verre de protection, et scanné l'image avec une haute résolution (600 dpi).

Voici les résultats de mon expertise.

(a) Iconographie : Place royale à Bruxelles vers 1830,  s.d., s.l. Eglise Saint-Jacques-sur-Coudenberg à droite. Parc de Bruxelles (souvent appelé erronément Parc royal) à l'arrière plan. Vue prise du côté de la Rue de la Régence (qui date de 1827).

(b) Date : l'arbre de la liberté planté par les révolutionnaires français n'est déjà plus présent (enlevé en 1814) et la statue équestre de Godefroid de Bouillon (érigée en 1848) n'est pas encore présente, donc date probable de la gravure : entre 1820 et 1840.

(c) Techniques : gravure en taille douce (en creux) sur métal (*), probablement de l'acier (**) ; mise manuellement en couleur à l'aquarelle (***).

(d) Inscriptions : légende gravée (****) en allemand : « Der Platz Royal » (La Place royale) ; ajout manuscrit en allemand : « in Brüssel » (à Bruxelles).

(e) Auteurs (dessinateur / graveur) : inconnus car non signé, ni monogrammé.

(f) Lieu de la gravure et/ou de l'impression : Allemagne (car légende en allemand).

(g) Dimensions (H x L) : feuille : 142 x 227 mm, gravure : 110 x 177 mm.

J'ai uploadé la gravure sur Wikimedia Commons (Wikipédia) : ici. Mes autres gravures : ici.

______
(*) Voir traces laissées par la plaque métallique à cause de la très grande pression exercée par les presses à taille douce (ce n'est pas le cas pour les presses typographiques). De plus il s'agit d'un tirage "hors texte" (obligatoire pour la taille douce).
(**) A cette époque, l'acier commence à remplacer le cuivre.
(***) L'aquarelle est une peinture translucide (à l'opposé de la gouache qui est opaque) ; elle est toujours utilisée pour la mise en couleur des gravures.
(****) Donc pas une impression typographique avec caractères mobiles en plomb.

12 May 2017

Gravures du 19e siècle uploadées sur Wikimedia Commons

J'ai uploadé sur Wikimedia Commons (la médiathèque de Wikipédia) environ 250 gravures du 19e siècle, la plupart sont consacrées à la dynastie royale belge.

Pour chaque gravure, j'ai :

1) numérisé (scanné) la gravure originale à partir d'un livre ou d'un journal que je possède ;

— résolution de l'image : numérisation en couleur RGB 400 dpi (scanner au format A3) ou 600 dpi (scanner au format A4) ;
— format du fichier final : JPEG (RGB ou grayscale) avec compression minimale, auquel j'ai ajouté des paramètres EXIF (métadonnées).

2) traité graphiquement l'image obtenue ;

— cadrage ;
— désaturation des couleurs (image finale en niveau de gris) ;
— augmentation du constraste (le gris clair devient blanc, le gris foncé devient noir) ;
— correction d'imperfections (effaçage de certaines taches).

Programme utilisé : GIMP (programme opensource comparable à Adobe Photoshop).

3) uploadé le fichier sur Wikimedia Commons ;

4) documenté en détail la gravure.

— titre et description iconographique (quoi, qui, quand, où), avec parfois un lien vers l'article Wikipédia correspondant ;
— source (titre du livre ou du journal, date et lieu de publication, page(s)) ;
— liste des auteurs (dessinateur, graveur(s), peintre ou photographe si le dessin est fait d'après une peinture ou d'une photographie) ;
— technique utilisée (gravure sur bois de bout, gravure sur acier, chromolithographie, gravure coloriée) ;
— dimenssions ;
— légende originale (dans la langue originale) ;
— liste des annotations sur la gravure (signature(s), monogramme(s), millésime, lieu, indications du type sc (graveur), del (dessinateur), pinx (peintre), etc.) ;
— ajout des catégories Wikimedia Commons les plus appropriées ;
— pour quelques gravures, j'ai ajouté des notes sur l'image elle-même (passez le curseur de la souris sur l'image pour les voir) [exemple] ;
— parfois, si disponible sur Wikimedia Commons, j'ai ajouté : (a) d'autres versions de la gravure ; (b) la peinture [exemple] ou la photographie [exemple] d'après laquelle la gravure a été effectuée ; si la peinture ou la photographie n'est pas disponible sur Wikimedia Commons, alors je l'ajoute dans mon tableau sur Pinterest.

Comme Wikimedia Commons est un site multilingue (contrairement à Wikipédia qui est constitué de nombreux sites unilingues), j'ai parfois écrit la description en plusieurs langues (toujours en français, parfois aussi en anglais, plus rarement en néerlandais). De plus, et cela n'est pas simple, j'ai utilisé des fonctions (code Wiki) qui permette l'affichage de certaines informations dans de nombreuses langues (en fonction de la langue que l'utilisateur a choisie pour l'interface).

J'ai ajouté quelques gravures dans des articles de la Wikipédia (fr, en, nl).

Pour certains auteurs, j'ai inséré leur fiche descriptive complète (appelée Creator sur Wikimedia Commons). Dans certains cas j'ai créé moi-même la fiche Creator. [exemple]

Toutes les gravures sont dans le domaine public car les droits d'auteur ont expirés (CC-PD-Mark), tandis que le texte est en license Creative Commons (CC BY-SA), qui est la license par défaut de Wikipédia / Wikimedia Commons.

J'ai aussi uploadé une version colorisée par ordinateur de deux gravures en noir et blanc. J'ai effectué la colorisation avec le programme GIMP. Dans ce cas particulier, l'image n'est plus dans le domaine public mais disponible avec une license Creative Commons (CC BY-SA). [exemple]

Les gravures sont disponibles ici (catégorie : Engravings by Dodeeric) :


Ma page personnelle est disponible ici :


Il va de soit que ce travail m'a demandé des dizaines d'heures !

Quelques unes des gravures :

Présentation du cadeau à la Reine lors des noces d'argent du roi Léopold II de Belgique et de la reine Marie-Henriette, Palais royal (Bruxelles), le 22 août 1878. Version colorisée par ordinateur. (CC-BY-SA - Eric Dodémont)
La fête patriotique du cinquantenaire de l'indépendance belge, Parc du Cinquantenaire (Bruxelles), le 16 août 1880. (CC-PD)
Le premier train de chemin de fer en Belgique, le 5 mai 1835. (CC-PD)

08 May 2017

Bientôt le CEB !

Les examens du CEB (Certificat d'Etudes de Base), que tous les élèves francophones de 6e primaire doivent passer (y compris ma fille Agnès cette année), auront lieu les jeudi 15, vendredi 16, lundi 19 et mardi 20 juin 2017 en matinée. Le CEB est une épreuve externe commune. Les consignes de passation, les questions et les critères de corrections sont identiques pour tous les élèves qui présentent l'épreuve.

Les examens du CEB portent sur le français (lire, écrire, écouter), les mathématiques (solides et figures, grandeurs, nombres et opérations) et l'éveil (sciences, histoire et géographie). Pour certaines questions, il est nécessaire de se reporter à des documents du portfolio. Ces examens insistent plus sur les « savoir-faire », que sur les « savoirs ».

Les examens approchant, j’ai posté sur la plate-forme ISSUU les examens des années précédentes. De cette façon, la lecture des fichiers à partir d’un browser se trouve facilitée (conversion PDF vers HTML). Les fichiers PDF d'origine se trouvent ici (site Enseignement.be de la Fédération Wallonie-Bruxelles). Cela étant dit, il est grandement préférable d'imprimer le portfolio et les questionnaires pour se préparer au CEB.

Pour accéder aux CEB de 2007 à 2016 (les questionnaires/livrets, les portfolios et les consignes de passation et de correction), vous pouvez vous rendre ici :


Quelques questions des CEB 2014, 2015 et 2016, sont disponibles en mode interactif sur le site du journal L'Avenir :


Sur le site Classeprimaire.be, de nombreux exercices de préparation au CEB sont disponibles en mode interactif :


Ci-dessous, vous avez un accès direct depuis mon blog au CEB de 2016. Les documents peuvent-être lus dans le browser : cliquez sur le texte pour zoomer ; re-cliquez une seconde fois pour dé-zoomer. Vous pouvez également passer en mode plein écran en cliquant sur le petit carré en bas à droite. Si vous vous connectez dans ISSUU, vous pourrez également télécharger les documents au format PDF.

Portfolio


Questionnaires


Consignes

25 February 2017

La princesse Blablabla par Astrid / Princess Blablabla by Astrid

Ma fille Astrid, presque 4 ans à l'époque, nous raconte l'histoire de la princesse Blablabla ! -- My daughter Astrid, almost 4 years old at that time, tell us the story of princess Blablabla !

14 December 2016

Physique théorique : La théorie de De Broglie-Bohm

Petit exposé improvisé sur la théorie de De Broglie-Bohm présenté par mon frère Luc. Le montage vidéo a été réalisé par moi. Il nous parle de physique ondulatoire et quantique, principalement de la dualité onde-corpuscule. Pour les initiés : la théorie de Bohm est souvent considérée comme la théorie quantique non locale à variables cachées de référence. Elle entend donner une vision réaliste et déterministe de la mécanique quantique, en opposition à l'interprétation de Copenhague.

12 November 2016

Almanachs et annuaires du XVIIIe, XIXe et XXe siècles : Inventaire des éditions disponibles en ligne

Je vous propose de découvrir quelques livres très utiles pour l'étude de l'Histoire, et plus particulièrement ici, pour l'Histoire de la Belgique aux XVIIIe, XIXe et début du XXe siècles.

Il s'agit d'une liste d'almanachs et d'annuaires publiés régulièrement pendant des décennies, parfois pendant des siècles, en Belgique, en France et en Allemagne.

Je donne d'abord une description de deux de ces almanachs. Ensuite, je donne une liste des très nombreuses éditions disponibles en ligne (voir le tableau plus bas) dont j'ai entrepris l'inventaire, ce qui constitue un travail de bénédictin, car j'en ai trouvés plus de 360 éditions disponibles en ligne ce répartissant entre les années 1692 et 1910.

Il est particulièrement intéressant de voir les changements d'une édition à l'autre lors des révolutions, guerres, changements dynastiques, changements de régime (1789, 1792-1794, 1804, 1814-1815, 1824, 1830-1831, 1848, 1852, 1865, 1870-1871, 1885, 1908, 1909).

Ce travail d'inventaire constitue seulement une première étape dans un travail plus ambitieux qui est en cours sur le site www.la-dynastie-belge.be.

Almanach royal officiel de Belgique

Contenu (de 350 à 850 pages) : gravures (portraits, ordres, armes, etc.) ; souverain de Belgique (famille royale, maison civile du roi, maison militaire du roi, maison de la reine, maison du comte de Flandre) ; relations extérieures (agents politiques des puissances étrangères près S.M. le roi des Belges, agents politiques de S.M. le roi des Belges près des puissances étrangères, etc.) ; noblesse et ordres (titres de noblesse, conseil héraldique ; liste des nobles ; ordres nationaux et étrangers ;  liste des membres de l'ordre de Léopold ; croix de fer, décorations et médailles ; décoration civique ; liste des Belges décorés d'ordres étrangers) ; pouvoirs constitutionnels (lois constituantes, etc.) ; pouvoir législatif (tableau des sessions des chambres législatives depuis 1831, chambre des représentants, chambre du sénat) ;  pouvoir exécutif (le roi, conseil des ministres, ministres d'état, départements ministériels : ministère des affaires étrangères, ministère de l'intérieur, ministère de la justice, ministère des finances, ministère de la guerre, ministère des travaux publics) ; pouvoir judiciaire (juridiction suprême : cour de cassation, juridiction civile : ressort de la cour d'appel de Bruxelles, ressort de la cour d'appel de Gand, ressort de la cour d'appel de Liège, juridiction militaire) ; institutions provinciales et communales ; cultes ; instruction publique (enseignement primaire, enseignement moyen, enseignement supérieur, enseignement appliqué, enseignement normal) ; organisation sanitaire ; sciences, lettres et beaux-arts ;  industrie ; comptabilité de l'état ; travaux public et de communication ; bienfaisance publique ; régime pénitentiaire ; force publique (garde civique, milice nationale, armée : cadres des officiers généraux, corps d'état-major, état-major territorial, infanterie, cavalerie, gendarmerie, artillerie, génie, etc. ; marine de l'état ; statistique ; capitale du royaume (Bruxelles).

Livres scannés par les Archives de la Ville de Bruxelles et par Google Livres.

Almanach de Gotha

Contenu (de 500 à 1200 pages) : gravures (portraits) ; calendrier (chronologie, fêtes, éclipses du soleil et de la lune, calendrier des protestants, des catholiques et des russes, calendrier des juifs et des mahométans, etc.) ; annuaire généalogique (*) ; annuaire diplomatique et statistique (énumération de tous les hauts fonctionnaires des principaux états du monde, y compris les agents diplomatiques et les consuls, ainsi que des notices statistiques sur les différents pays), appendice (liste des ordres, l'union postale universelle, le mouvement international des dépêches télégraphiques, chronique de l'année, nécrologie de l'année, etc.). Cet almanach était publié uniquement en français.

(*) Annuaire généalogique : l'Almanach était divisé en trois sections jusqu'en 1876 : Section I : Liste des maisons souveraines d'Europe, Section II : Liste des maisons princières non-souveraines d'Europe, Section III : Liste des comtes immédiats du Saint empire romain germanique. À partir de l'édition de 1876, les deuxième et troisième sections fusionnèrent, élevant ainsi les anciennes familles comtales du Saint empire au rang des familles princières. En effet, à la suite de leur médiatisation (annexion d'une monarchie par une autre), ces familles comtales avaient reçu comme compensation l'égalité de rang avec les familles princières. Dès l'édition de 1877, la deuxième section fut divisée en parties A et B, où la partie A regroupait les familles médiatisées allemandes, qu'elles soient comtales ou princières, et la partie B les familles princières non-allemandes et les familles allemandes non-médiatisées. Ainsi fut créée l'illusion que les familles médiatisées allemandes jouissaient d'un rang supérieur aux familles princières non-allemandes, illusion renforcée par le renommage à partir de l'édition de 1890 de la Section II A en Section II, et II B en Section III. (Source : Wikipédia)

Je possède personnellement les éditions 1873 (pas disponible en ligne) et 1886.

Livres scannés par The Internet Archive et Google Livres.

*   *
*

J'ai classé chronologiquement toutes les éditions disponibles en ligne :

1) Dans une base de données : cliquez ici.

2) Dans un tableau : cliquez ici ou voir ci-dessous.

Sources des livres en ligne :

G = Google Livres (books.google.be)
Lecture sur ordinateur (browser) ou sur mobile (application Play Books disponible sous Android et iOS).

A = Internet Archive (archive.org)
Lecture sur ordinateur (browser) ou sur mobile (browser).

B = Ville de Bruxelles (www.bruxelles.be)
Lecture sur ordinateur (browser avec le plugin Flash Player).

F = Bibliothèque nationale de France (Gallica) (gallica.bnf.fr)
Lecture sur ordinateur (browser) ou sur mobile (application Gallica disponible sous Android et iOS).

Belgique
France
Gotha
Autriche
Russie
Turquie
1760
B
B
1761
B
1762
B
1763
B
G
1764
B
1765
B
A
1766
B
1767
B
G
1768
B
G
1769
B
1770
B
G
1771
B
G
1772
B
G
1773
B
1774
B
1775
B
1776
B
1777
B
G
1778
B
1779
B
G
1780
B
1781
B
1782
B
G
1783
B
G
1784
B
1785
B
G
G
1786
B
1787
B
1788
B
G
1789
B
A
G
1790
-
1791
B
1792
B
1793
-
F
1794
-
G
G
1795
-
G
G
1796
-
F
1797
-
F
1798
-
1799
-
F
1800
-
1801
-
F
1802
-
G
1803
-
F G
1804
-
G G
1805
-
F
1806
-
F
1807
-
G
1808
-
F
(G)
1809
-
F G
1810
-
F G
G
1811
-
G G
1812
-
F
1813
-
F G
G
1814
-
1815
G
G
1816
G
F G
1817
G
F
G
1818
G
F
1819
G
F
1820
G G
F G
1821
-
F 
(G)
1822
-
F
1823
-
F G
1824
G
F
1825
G
F
A
1826
-
A
1827
-
G
1828
-
F
1829
-
F
1830
G
A
1831
-
G
1832
-
A
1833
-
F G
1834
G
F
1835
G
G
G
1836
G
F G
1837
-
F
1838
G
G
1839
G
G
1840
G
F
1841
G G G
G
1842
G G
F
1843
G
G
1844
B G
G
G
1845
G
F G G
G
1846
B
F G
G
1847
-
F G
G
1848
B
G
1849
G
1850
B
G
G
1851
B
F G
1852
G
A
1853
G
A G
1854
G G
A
1855
G
G G
1856
G
F
G
G
1857
B
F
1858
B
F
G
1859
B
F
1860
B
F
1861
B
F
G
1862
G
F
1863
B
G
1864
G G G
A G
G
1865
G
F
1866
G B
F
G
1867
G B
F
G
1868
G B
F
1869
G B
G G
G
1870
G B
A
1871
B
G
1872
B
1873
B
G
1874
B
G
G
1875
G B
G
G
1876
B
F
1877
B
1878
B
1879
B
1880
B
F
1881
B
F
A
1882
B
1883
B
1884
B
A
1885
B
F
1886
B
F
F
1887
B
F
1888
B
F
F
1889
B
F
1890
B
1891
B
F
F
1892
B
F
1893
B
F
1894
B
F
1895
B
F
F
1896
B
F
1897
B
F
1898
B
F
1899
B
F
1900
B
F
F
1901
B
F
1902
B
A
1903
B
F
1904
B
F
1905
B
F
1906
B
F
1907
F
1908
F
1909
F
1910
F